pour les pros

JEUDI 7 & VENDREDI 8 NOV. 2024

Le Marché des Imaginaires Numériques :


Un réseau, un marché, des rencontres, construit grâce à 20 années de relations partenariales à l’échelle nationale et  internationale et à partir de notre capacité à décloisonner culture, art et business. 

Le lieu central du MIN, la Cartonnerie de la Friche la Belle de Mai
© Caroline Dutrey : lors du salon annuel d’art contemporain Art-O-Rama

Pour qui ?

  • Les start-ups
  • Les studios
  • Les acteur·ices du patrimoine
  • Les acteur·ices culturels 
  • Les structures des arts hybrides
Biennale des Imaginaires Numériques 2018 – © Pierre Gondard

Les formats : 

  • Conférences
  • Tables Rondes
  • Masterclass
  • Ateliers
  • Pitch Session
  • Speed Meeting
  • Espaces exposants
  • Cocktails, évenementiel et networking

Biennale des Imaginaires Numériques 2022 – © Grégoire Edouard

L’expérience : 

Des réseaux 

  • Accès à des  communautés professionnelles autour d’enjeux futurs. 
  • Accès à un espace connecté pour développer du réseau, se rencontrer et échanger avec des écosystèmes créatifs.

Des contenus 

  • Accès à des événements dédiés et des rencontres en BtoB
  • Conférences, tables-rondes et démos sur l’actualité du secteur. 
  • Nouvelles technologies et techniques dans nos masterclass, talents et projets à découvrir via les pitchs sessions.

De la visibilité

  • Une visibilité internationale : délégations et partenariat avec l’Institut Français. 
  • Toute l’industrie du numérique créatif se réunit : artistes, producteur·ices, étudiant·es, acteur·ices culturels, studios et média.
  • Une visibilité renforcée pour les participant·es optant pour un Pavillon ou en devenant partenaire.

La vision 

  • Penser le développement industriel et économique des industries créatives et immersive à partir de la singularité française et européenne : une approche culturelle, exigeante, expérientielle et incarnée des technologies.
  • Proposer une approche réflexive transdisciplinaire des technologies et offrir une grande représentativité des modes d’expression et d’usages possibles.